L'Orée des Légendes 2018

Un week-end à L'Orée des Légendes…

Les 7 et 8 avril a eu lieu le festival féérique L'Orée des Légendes à Monthermé.

Bien sûr, La Guilde Dormaniste ne pouvait pas passer à côté !

Un salon du livre, un marché féerique, des contes, des concerts… L'ambiance était présente avec un soleil digne d'un mois de juin.

Entre la chaleur du soleil et celle des organisateurs, festivaliers et visiteurs, ce week-end fût un véritable plaisir ! Nombre d'auteurs sur le festival seront présent au Dormantastique les 21 et 22 juillet: Delphine Wysocki, Patricia Le Sausse, Sylvie Ginestet, Emilie Ansciaux, Aurélie Martin...

Des stands plus beaux les uns que les autres, des festivaliers au top et plein de bonne humeur !

Virginie était de la partie ! Pour sa Saga « La Prophétie des Anges ».
Vous n'êtes pas sans savoir que notre chère présidente Virginie Goevelinger est romancière, et pour cette édition de L'Orée des Légendes, elle présentait les deux tomes de sa saga.

Voici son retour sur ce week-end ensoleillé :

Retour sur L'Orée des Légendes. Merci à Christophe et Vanessa Dallemagne pour leur accueil et la gestion de leur festival. La chaleur de la salle était proportionnelle à la chaleur humaine. :p

Ça nous a fait plaisir de revoir nos copains et créateurs de fou rire. Sarah Bertagna Art, Tony Coringrato, Delphine Wysocki, Sebastien Duchesne, Emilie Esther Lundazépa, France Desarwen. Nos amis auteurs illustrateurs Emilie Ansciaux, Sylvie Ginestet, Philippe Sombreval, Vanessa Dubaniewicz, Aurélie Martin, Pascal Boillet et artisans au grand cœur Anouk Lilou Zaplet, Patrick Martens, Claudia Haaf, Emilie Transy, Mel'Cuir, Tina Spania maman d'Alicia Freaky Boutique, Laurence Dubois, Ar'Thé avec Caro et son breuvage magique, Julien que je n'arrive pas à taguer parce qu'il met son nom à l'envers! Une parenthèse magique entre deux grève sncf. Bref c'est quand le prochain ?

Entre déambulation des non moins célèbres Prima Nocta, qui depuis que je fais leur découverte il y a deux ans à ce même festival, savent mettre l'ambiance et endiabler les foules, j'avoue j’en garde un souvenir impérissable d'un moment de complicité avec ma fille Margot alors bébé :D. Belle découverte aussi de la troupe d'Hybrida Luna qui nous a hypnotisé avec leur danse venue d’un autre monde, Mao Dez toujours aussi lutin mutin avec son petit chien très obéissant et sa boule de cristal virevoltant entre ses mains, des faunes, des fées, des chevaliers, des elfes, des vaporistes, des breuvages hydromiélés et des amis...

Une parenthèse féérique qui se ferme, pour mieux se rouvrir…

À bientôt pour de nouvelles aventures :)

Recherche